Le guide du référencement de site internet de Chauffeur VTC

By septembre 27, 2016Chiffre d'Affaires, Guides

site internet

Le guide du référencement pour site internet de Chauffeur VTC

Attention, voici le guide ultime du référencement pour site internet de Chauffeur VTC. Les astuces que les autres chauffeurs gardent pour eux. Les méthodes que les agences web vous font payer 1.000€ ou plus. Un article extrêmement complet et concret. Tout est ici, gratuit pour vous et uniquement sur DRYVER !

Quelques mots sur le référencement : c’est un travail sur la durée, qui prend plusieurs mois avant d’avoir des résultats, surtout pour les nouveaux sites. Si c’était aussi simple, tout le monde serait #1 des résultats sur Google. Méfiez-vous également des prestataires ou agences qui vous promettent des résultats rapidement, d’avoir des secrets que personne ne connaît ou encore de payer une somme importante avant de voir des résultats.

Ceci étant dit, commençons par le début…

A quoi sert un site internet pour un chauffeur VTC ?

Un site internet pour chauffeur VTC a plusieurs objectifs :

  • D’abord c’est une vitrine pour sa société, une preuve de sérieux. Quelle société sérieuse n’a pas de site internet ? Un site internet est obligatoire pour un chauffeur qui souhaite devenir plus indépendant et augmenter son chiffre d’affaires.
  • C’est l’unique espace qui regroupe toute les informations sur le chauffeur : sa société, ses véhicules, ses prestations et ses prix… A mettre à jour fréquemment. Comment un client peut-il commander s’il ne sait pas ce que vous proposez ?
  • C’est un outil de fidélisation : un client va prendre l’habitude, le réflexe de commander par votre site internet s’il offre la possibilité de le faire en ligne. Les clients n’aiment pas échanger des emails ou appeler. Il veulent que la commande soit immédiate (pensez Uber).
  • C’est un outil d’acquisition : donnez vos cartes de visites à toutes les personnes qui en prendront une (ou plusieurs) avec votre site dessus. Envoyez des emails par LinkedIn, faites l’acquisition de clients entreprise ou faites des partenariats avec des entreprises locales. Tout cela nécessite que vous ayez un site internet.
  • Finalement, et c’est ce qui nous intéresse dans cet article : faire de l’acquisition de clients par référencement naturel. C’est le fait d’obtenir de nouveaux clients qui recherchent par exemple une mise à disposition sur Google, et votre site remonte haut dans les résultats. C’est également par opposition au référencement payant (entre autres pubs Google) que nous pourrons voir dans un autre article.

Mais d’abord, comment est-ce que Google fonctionne ? Comment fonctionne le référencement ?

Google

Les moteurs de recherche et le référencement naturel

 Comprendre le fonctionnement de Google, c’est comprendre comment faire référencer son site.

Exemple : vous faites une recherche sur Google et tapez une phrase ou quelques mots clés comme « chauffeur VTC à Rouen ». Google va faire deux choses dans cet ordre :

  • Etape 1 : identifier toutes les pages (pas les sites !) intéressantes par rapport à ces mots clé
  • Etape 2 : classer les pages (pas les sites !) trouvées par ordre d’importance

Forcément vous voulez que des pages de votre site arrivent dans les premiers résultats de recherche ! Cela vous apportera plus de clients ! Et bien c’est cela le référencement naturel : faire en sorte que pour une recherche qui intéresse vos clients, vous arriviez dans les premiers résultats.

 

Mots clés

Etape 1 : être identifié comme site intéressant par rapport à certains mots clés

Le principe du référencement

Comme indiqué ci-dessus, Google renvoie comme résultat de recherche des pages et non pas des sites, et ce sont donc vos pages qui doivent être optimisées individuellement par rapport à des bons mots clés. Aujourd’hui les moteurs de recherche favorisent les pages qui parlent d’un sujet donné plutôt qu’une page seule qui regroupe tout et n’importe quoi. Pourquoi ? Parce que c’est plus naturel pour un être humain qui recherche des informations.

Pour optimiser votre site par rapport à Google, il est donc préférable de créer une page par prestation (par exemple transferts, forfaits et mises à disposition) et pour chaque page optimiser son contenu par rapport à ce que votre client pourrait chercher/par rapport à ce que vous vendez. Par exemple sur votre page de transferts vous pouvez inclure « transfert VTC orly » ou « forfait chauffeur privé Disneyland » si c’est ce que vous vendez.

Attention : Cela ne sert plus à rien d’inclure 40 fois le même mot clé sur une page. Google est suffisamment intelligent pour comprendre les synonymes et le sens du contenu de la page. Si vous répétez trop de fois le même mot (je suis un chauffeur VTC qui offre des courses VTC pour les clients qui apprécient le luxe des VTC), Google peut interpréter cela comme du bourrage de mots clés ou du spamdexing et vous pénaliser lourdement.

Les astuces concrètes

Concrètement, si vous regardez le site d’exemple http://dryver-VTC.fr, vos 4 pages à optimiser réellement pour le référencement sont la page d’accueil et vos pages de transferts, forfaits et mises à disposition. Vous pouvez utiliser les règles suivantes pour votre référencement :

 Définissez votre phrase clé principale : par exemple « Chauffeur VTC à Rouen » sur la base de ce que vous proposez, et ce que vos clients auront tendance à chercher dans Google.

Votre page d’accueil

L’objectif de cette page est de rediriger le client vers une de vos prestations, puis le formulaire de commande.

  • Mettez votre phrase clé en titre de page (tag title) avec en plus le nombre de votre société, par exemple « Chauffeur VTC à Rouen – DRYVER VTC » (moins de 55 caractères car c’est le maximum affiché par Google dans les résultats de recherche)
  • Mettez votre phase clé en haut de page (tag h1) avec le nom de votre société.
  • Ecrivez une description d’environ 100 à 200 mots décrivant ce que vous proposez globalement à inclure sur votre page. Répétez les mots de votre phrase clé 4 ou 5 fois au total sur la page (entre 1% et 3% du contenu de la page). Vous pouvez utiliser des synonymes (par exemple « Chauffeur Privé » au lieu de « Chauffeur VTC ») qui font plus naturels et que Google comprend.
  • Ecrivez une seconde description inférieure à 160 mots (ou reprenez la précédente si elle fait moins de 160 mots) pour votre tag meta description (c’est ce qu’affiche Google dans les résultats de recherche). Vous pouvez répéter les mots de votre phrase clé 1 ou 2 fois. Pas besoin d’inclure le nom de votre société dans cette description, puisqu’il apparaît déjà dans le tag title.

untitled-1

Vos pages de prestation

L’objectif de ces pages est d’expliquer clairement votre prestation, sa tarification et d’inclure un formulaire de commande.

  • Mettez le nom de votre prestation en titre de page (tag title) ainsi qu’une description courte (moins de 55 caractères, par exemple : « Forfaits : le luxe à prix optimisé »). Pas nécessairement besoin de mettre le nom de votre société.
  • Mettez le nom de votre prestation dans le lien de la page (par exemple http://dryver-vtc.fr/prestation/mises-a-disposition)
  • Mettez le même nom de prestation / petite description en haut de page (par exemple tags h1)
  • Ecrivez une description de votre prestation d’environ 200 ou 300 mots avec votre tarification complète (les 200 mots comptent l’ensemble de la page y compris la tarification). Répétez votre phrase clé 1 ou 2 fois, le nom de votre prestation étant à répéter 4 ou 5 fois (entre 1% et 3% du contenu de la page).
  • Ecrivez une seconde description plus courte inférieure à 160 mots pour votre tag meta description (c’est ce qu’affiche Google dans les résultats de recherche). Vous pouvez mettre votre phrase clé mais surtout une description de votre prestation.

untitled-2

 Le plus important à retenir : le contenu de votre site (le texte) doit être unique et de bonne qualité. Unique, c’est à dire ne recopier pas le texte d’un autre site car Google va le remarquer. De bonne qualité c’est à dire clairement indiquer ce que vous proposez et éviter le spamdexing, trop de liens sur une page, un format incompréhensible, etc.

C’est tout ! La base ces astuces vous permettent donc de vous assurer que Google comprend bien votre site et que vous serez identifié pour les bonnes recherches.

 

backlinks

Etape 2 : être identifié comme site important et remonter plus haut dans les résultats

Le principe du référencement

Google va utiliser différents critères pour évaluer l’importance de votre site par rapport aux autre sites qui ont un contenu similaire au votre et identifiés en étape 1. Certains facteurs comme l’âge de votre nom de domaine n’a pratiquement aucune importance (il faut juste qu’il ait 1 ou 2 mois d’existence pour être identifié par Google, mais c’est tout).

Le facteur le plus important est que …..

➤ Nous espérons que vous avez apprécié ce guide ! Le reste de cet article est disponible pour les personnes inscrites sur notre plateforme. Vous pourrez le trouver gratuitement sur la page suivantes au format PDF