Uber met en place des robots vigiles autonomes

By juillet 6, 2016Non classé

Robot vigiles Uber

Les robots vigiles d’Uber

Il n’a pas l’air d’un terminator, mais c’est à San Francisco qu’Uber a commencé à mettre en place des robots vigiles autonomes. Ces robots vigiles sont placés dans les centres d’inspection des chauffeurs et de leurs véhicules. Ces robots patrouillent et s’assurent que tout se « déroule bien ».

Ces robots ne sont pas conçus par Uber mais par une startup Américaine dénommée Knightscope. Ils font 1m50 de haut pour 270kg et Uber est l’un des tous premiers à les utiliser. Le robot n’est pas armé mais possède un microphone, une caméra infrarouge, des caméras HD à 360 degrés, et peut reconnaître les visages et les plaques d’immatriculation. 

Uber peut ainsi savoir quels chauffeurs reviennent dans les différents centres d’inspection sans leur demander de pièce d’identité. En cas de problème, manifestations ou autre le robot enregistre tout et peut alerter la sécurité d’Uber qui peut alors agir.

 

Pourquoi ces robots vigiles ?

Tout d’abord c’est une nouvelle forme d’automatisation d’un métier : la sécurité et les vigiles.  Comme les bornes de commande au McDo, ces robots vigiles coûtent moins cher qu’un vigile humain. Le robot est loué environ 6€ de l’heure contre 30€ environ pour un vigile humain. La réduction de coût est rapide et facile.

Ensuite, cela démontre surtout une nouvelle fois l’intérêt d’Uber pour l’automatisation et les voitures autonomes. La technologie est similaire et permet à Uber de tester la réaction du public et des chauffeurs face à des robots autonomes. C’est donc avant tout une phase d’experimentation par une mise en situation réelle pour évaluer la technologie, mais également l’intégration des machines et l’impact social.

Est-ce que les chauffeurs vont mal réagir ? Est-ce qu’ils vont accepter la présence de ses robots vigiles pendant l’inspection de leur véhicule ? Comment réagiriez-vous face à ces machines ?