Uber annonce officiellement la fin du surge pricing

By juin 24, 2016News, Uber

Uber surge pricing

La fin du surge pricing

Une fuite d’un employé d’Uber (encore une !) avait laissé entendre le mois dernier que le surge pricing allait disparaître. Pour rappel, le surge pricing est un système popularisé par Uber qui permet de faire varier le prix d’une course par un coefficient multiplicateur en fonction de l’offre et de la demande. Si un nombre trop important de clients souhaitent commander un Uber au même moment à un endroit donné et qu’il n’y a pas suffisamment de chauffeurs disponibles, le prix local de la course augmente pour attirer davantage de chauffeurs et répondre à la demande.

Le surge pricing est très apprécié par les chauffeurs mais il ne plait pas aux clients. En effet, un client comprend mal que le prix varie par un coefficient multiplicateur aléatoire souvent élevé. Le prix de la course n’est pas non plus fixé à l’avance, puisque le tarif est horokilométrique. Uber souhaitait donc rendre le prix de la course plus simple pour le client, donc le surge pricing disparaît.

Une nouvelle application qui élimine le surge pricing

Dans la nouvelle application, le client ne voit plus de coefficient multiplicateur du surge pricing. Il ne voit pas non plus le petit éclair qui lui indiquait une augmentation tarifaire. Il obtient juste un prix exact, fixé à l’avance mais basé sur la durée estimée de la course. Plus d’estimation, plus de surprises en fin de course. En fait le système généralise de façon approximative le fonctionnement d’UberPOOL qui est le plus rentable pour Uber (Uber annonce qu’UberPOOL représente aujourd’hui 20% de leurs courses).

Pour l’instant la nouvelle application a été déployée aux Etats-Unis à Miami, New Jersey, New York, Philadelphie, San Diego et Seattle mais également en Inde. Uber annonce que ce système sera déployé rapidement dans le reste du monde, y compris bien entendu la France.

Ce que ce nouveau système veut vraiment dire

Uber annonce que pour le chauffeur, le système ne change pas vraiment puisque le montant de la course change toujours en fonction de l’offre et la demande. Mais est-ce vrai ?

D’abord toutes le montant des courses est connu à l’avance. Cela veut dire qu’en cas de dépassement du prix initial (un ralentissement inattendu de la circulation), c’est le chauffeur qui absorbe la différence de prix. Le client ne paiera pas plus. Si le client souhaite changer de destination pendant la course, un nouveau prix fixe est recalculé.

Ensuite, le système actuel était clair mais il devient opaque. Que devient vraiment le coefficient du surge pricing ? Comment est-ce que le prix de la course est fixé à l’avance ? Impossible à savoir réellement. Est-ce qu’il faut s’attendre à ce qu’une baisse tarifaire soit doucement introduite au fil du temps ? Seul le temps nous le dira.