La voiture autonome et la fin du travail ?

By mai 9, 2016Technologie, Uber

L’objectif de cet article est d’expliquer le fonctionnement du logiciel qui se cache derrière la voiture autonome de Google et d’Uber et les implications sur le futur du travail. Pas seulement sur l’industrie du transport (chauffeurs de taxi, VTC ou poids lourds), mais également comprendre comment ce type de programme est utilisé dans d’autres domaines (en usine, médecine ou droit) et pourrait bientôt remplacer des métiers aussi complexes que médecins ou avocats.

Comment apprenons-nous ?

Au départ, apprendre quelque chose de nouveau est difficile… Par exemple apprendre à conduire. Il faut prendre des cours de conduite, apprendre à manier une boite de vitesse, le code de la route, etc. Mais une fois les bases assimilées, nous apprenons de plus en plus rapidement sur le sujet en question.

Et c’est comme ça pour tout : nous commençons par une phase d’apprentissage et nous devenons ensuite expert dans notre domaine à force de nous entraîner. Plus on conduit, plus nous devenons de bons conducteurs (enfin cela dépend pour qui). Plus nous jouons aux jeux vidéos, plus nous devenons de bons joueurs.

Plus on s’entraîne, plus on devient bon… Pourquoi ?

Notre cerveau est constitué de neurones, qui sont des cellules qui ressemblent à des arbres : il y a des racines (qu’on appelle Dendrites), un tronc (qu’on appelle Axone) et des branches (qu’on appelle Synapses).

neurone

Lorsqu’on apprend et qu’on s’entraîne, ces cellules se connectent entre elles pour former un réseau de plus en plus complexe permettant à notre pensée et à nos souvenirs de circuler de plus en plus rapidement, au final de devenirs meilleurs et plus efficaces.

neurone2

Quel rapport avec la voiture autonome ?

Regardez le jeu ci-dessous… Vous allez reconnaître Mario bien sûr ! Mais est-ce que vous remarquez quelque chose de particulier ?

Le joueur est excellent ! Mais c’est en fait un programme qui joue, et il a apprit tout seul. Ce n’est pas comme un jeu normal  : personne n’a programmé Mario pour qu’il saute et évite les ennemis, il a apprit par lui-même, son seul objectif étant d’aller le plus loin possible vers la droite. Il s’est rendu compte tout seul qu’il pouvait écraser ses ennemis et sauter par dessus les obstacles pour progresser.

Ce programme peut apprendre à jouer à n’importe quel jeu, et devenir le meilleur joueur au monde. En réalité, ce type de programme peut apprendre par lui-même à conduire, faire du diagnostic médical, ou même inventer des recettes de cuisine. C’est ce qu’on appelle une intelligence artificielle.

Comment ça marche ?

Vous vous souvenez de la description du cerveau humain : des neurones en forme d’arbre qui se connectent entre eux pour permettre l’apprentissage. Ce programme fonctionne comme un être humain :

  • Il a des yeux qui lui permettent de comprendre ce qui l’entoure
  • Il a un cerveau qui lui permet de comprendre ce qu’il se passe
  • Il a des bras qui sont la manette de jeu

mario

Au départ le programme ne va rien savoir faire, il ne va même pas essayer de bouger. Son cerveau est trop simple (regardez en haut de l’image) mais il va essayer tout seul de progresser :

Au bout de quelques heures, son cerveau va devenir de plus en plus complexe jusqu’à être capable de jouer. Vous pouvez comparer avec la vidéo précédente comment son cerveau réfléchi et les boutons qu’il presse (A, B, X, Y, …) pour avancer ou sauter :

La voiture autonome de Google et d’Uber fonctionne sur le même principe, elle voit ce qui l’entoure et elle est capable d’apprendre seule à améliorer sa conduite, ou en apprenant en copiant des conducteurs humains :

Quel futur pour l’être humain et le travail ?

La voiture autonome de Google est encore en train d’apprendre à conduire, mais il n’y a aucun doute qu’elle va bientôt passer son permis. Ce type de programme n’est cependant pas uniquement utilisé pour conduire des voitures, par exemple :

Pour gérer un entrepôt (ici robots Amazon) :

Baxter, le robot qui apprend en copiant le travail qu’on lui montre :

Qu’est-ce que vous en pensez ? Comment imaginez-vous le futur des transports et du travail en général ?